Affaire Ténor et Eunice : la comédienne ivoirienne souhaite faire arrêter le manager Taphis
Affaire Ténor et Eunice : la comédienne ivoirienne souhaite faire arrêter le manager Taphis
Suite à la prise et à la diffusion d’une scène de couple qu’elle juge « intime » avec son ex fiancé, Eunice Zunon entend faire établir les responsabilités. C’est la quintessence d’un direct Facebook réalisé le dimanche 04 septembre 2022.

L’affaire Eunice-Tenor est loin d’avoir livré son dénouement. Quelques semaines après le tollé qu’a effectué la vidéo d’une bagarre entre les deux anciens amoureux sur les réseaux sociaux, l’Ivoirienne annonce qu’elle entend donner une suite judiciaire à cette histoire. « Je n’ai aucun regret. Je tiens ce qu’il y a eu entre moi et Thierry mon ex-compagnon, ça reste intime. Je n’ai aussi jamais porté plainte contre mon ex compagnon, mais j’ai demandé que les responsabilités soient portées par la personne qui a partagé cette vidéo qui non seulement était intime, mais qui avait pour but de salir mon image. Je déplore le fait qu’on ait juste pensé à filmer, faire une vidéo, alors qu’on aurait pu vivre un drame à ce moment-là. Et si c’est vrai qu’ils ont pensé que je suis violente avec lui depuis longtemps, allaient-ils me laisser encore être à ses côtés ? Ils savaient tous que je suis une femme amoureuse donc je ne peux rien faire de mal », affirme-t-elle.

Eunice aurait refusé de porter plainte « à son homme »

« Quand la police est arrivée, sur le coup j’étais choquée, j’étais énervée. J’étais partie en France pour apporter mon soutien à mon homme. J’ai payé mon billet, je me suis déplacée, je suis partie car il avait besoin de mon soutien. Ma vision d’un couple c’est ça, ce qui lui arrive, m’arrive. Les policiers ont pris nos deux versions. J’ai appelé mes proches, ma famille et ils m’ont demandé d’aller chez ma sœur à Paris, de quitter de l’appartement de Tenor. La police m’a demandé si je veux porter plainte, j’ai dit non. Je vais rentrer chez moi, vu qu’on nous a interdit même de rester encore ensemble après cette scène », a ajouté Eunice qui reconnaît par contre avoir poursuivi le manager de l’’auteur du titre « Do le dab ».

« La vie d’aujourd’hui ne se limite pas à filmer, en tant que grand frère tu devais nous séparer. Lorsque j’ai lu le communiqué de ce manager j’étais choqué, car j’ai accueilli ce Monsieur chez moi. Je n’ai jamais porté plainte contre mon homme en Côte d’Ivoire mais plutôt contre le manager pour avoir filmer une telle scène », reconnaît la jeune dame. Elle confirme in fine que la relation d’amour entre les deux tourtereaux est définitivement terminée.  « Je n’ai plus jamais eu de contact avec mon ex compagnon… Je me pose des questions si cela n’a pas été orchestré ! À Chaque fois je le laissais avec ses amis, il me revenait soûl ou méconnaissable… j’ai bloqué tout son entourage, sauf deux personnes de sa famille qui ont pris la peine de régler les choses malgré mon refus catégorique. Je n’ai plus jamais eu de contact avec mon ex compagnon... Je me pose des questions si cela n’a pas été orchestré », termine-t-elle.

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

0
Nice Work
0
Poor Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!