Fecafoot : Samuel Eto’o recrute un ancien Lion pour encadrer les séances de sport de son personnel
1
333
vues
Fecafoot : Samuel Eto’o recrute un ancien Lion pour encadrer les séances de sport de son personnel
Une circulaire actant cette décision et signée du SG par intérim de la Fédération camerounaise de Football Blaise Djounang, s’est répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, non sans interpeller de nombreux observateurs avertis.

L’ancien Lion indomptable Bernard Tchoutang récompensé à son tour par Samuel Eto’o. Il sera payé à hauteur de 750 mille FCFA par mois, pour superviser les séances de sport hebdomadaire du personnel de la Fécafoot. D’après la circulaire du SG par intérim, cette mesure vise comme bienfaits pour le personnel de la Fédération, « l’amélioration de leur santé physique et mentale ; le renforcement de l’esprit d’équipe ; l’amélioration du climat social entre les employés ; la hausse de la productivité et l’amélioration du bien-être », peut-on litre.

A partir du 20 septembre, ces séances de sport seront obligatoires pour tout le personnel de l’instance faîtière de football au Cameroun. Elles se tiendront les mardis et jeudis entre 17h30 et 19h.

Bernard Tchoutang, le parcours d’un ancien Lion

Attaquant, il fut international camerounais à 23 reprises entre 1997 et 200 pour cinq buts inscrits. Il remporte la CAN 2000, avec les Lions indomptables. Bernard Tchoutang participe également à la Coupe des confédérations 2001, au Japon et en Corée du Sud. S'il ne joue ni contre le Brésil, ni contre le Japon, il est titulaire face au Canada et inscrit un but à la 48e minute, match gagné 2 buts à 0. Le Cameroun est cependant éliminé au premier tour. Très actif sur les réseaux sociaux et les médias depuis se retraite, Tchoutang fait régulièrement des vidéos sur YouTube où il donne son avis sur les actualités de son pays et ailleurs.

 

Ses relations avec Samuel Eto’o n’ont toujours pas été au beau fixe. Après avoir accusé le quadruple Ballon d’Or africain de maraboutage à l’endroit de Joseph-Désiré Job, l’ex ailier de la sélection national avait essuyé une réplique acerbe d’Eto’o le traitant de « jaloux » et « aigri ». Aujourd’hui, les deux hommes semblent avoir fumé le calumet de la paix.

 

 

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!