Gabon : Ali Bongo dissout le ministère des Travaux publics pour incompétence
Gabon : Ali Bongo dissout le ministère des Travaux publics pour incompétence
Le président de la République gabonaise a confié les prérogatives de ce département ministériel au premier Ministère.

C’est un cas qui fera certainement école en Afrique centrale où les lenteurs dans les exécutions des travaux ont pignon sur rue. Ali Bongo Ondimba, a pris la décision de dissoudre le ministère des Travaux publics de son pays. Le Chef d’Etat a noté un important retard dans la réalisation des ouvrages de réhabilitation du réseau routier gabonais. L’annonce a été faite par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, le lundi 12 septembre 2022 via un communiqué de presse.

Selon le chef du gouvernement, ce sont les plaintes à n’en plus finir des populations concernant la dégradation du réseau routier qui a favorisé cette décision. « Le président de la République, chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, exprime sa colère par rapport aux lenteurs, constamment observées et dénoncées par lui, dans la réhabilitation du réseau routier national », a déclaré Rose Christiane Ossouka Raponda.

Conséquemment à cette décision, il est créé au sein de la primature, un département en charge des Travaux publics, de l’Équipement et des Infrastructures. De même, le personnel du ministère dissout est mis à la disposition du premier Ministère.

« Le fait de rattacher les travaux publics à la primature est le signe de l’importance accordée à ce secteur par le président de la République. C’est le Premier ministre en personne, qui occupe le premier rang au sein du gouvernement, qui en sera chargé », explique-t-on à la présidence de la République. « Cette décision est aussi un signe de confiance du président de la République au Premier ministre. Alors que certains spéculaient sur son possible départ, le PM est conforté à son poste », ajoute une source du journal Le Nouveau Gabon.

La même source commente que la réaction d’Ali Bongo n’est pas inopinée. En effet, le président gabonais avait au préalables multiplié les descentes sur le terrain et les rappels à l’ordre à l’endroit du ministère des Travaux publics.

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

1
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!