Grand-Nord : Affectée dans un établissement sans salles de classes, une enseignante construit un abri pour faire cours
0
199
vues
Grand-Nord : Affectée dans un établissement sans salles de classes, une enseignante construit un abri pour faire cours
Marguerite Noumbissie, une institutrice nouvellement affectée dans une école de la ville de Garoua a dû bricoler une salle de classe en matériaux provisoires pour débuter les enseignements.

La rentrée scolaire 2022-2023 a encore donné à voir, les difficultés d’accès à l’éducation auxquelles font face les jeunes élèves de certaines parties du Cameroun. Nouvellement affectée à l'école publique de Laïnde-bilonde dans le 3e arrondissement de Garoua, Marguerite Noumbissie va être confrontée à l’incapacité de pratiquer son travail en raison de l’absence des salles de classes. De concert avec certains de ses collaborateurs, l’institutrice décide de construire un abri provisoire pour dispenser les savoirs.

Mamadou Mota apporte son aide

Les images de la scène de construction, diffusée par Focus Média Afrique va susciter une indignation collective et un vent de compassion vis-à-vis de cet établissement et de ses élèves. Fort de cet état de choses, le vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) a promis qu’il apporterait son aide à l'école publique de Laïnde-bilonde. « On lui vient en aide avec des feuilles de tôles et une classe debout. Mettez-nous en contact », a-t-il demandé au web média. Un geste qui pourrait entraîner un élan de générosité plus global venant des élites, des hommes d’affaires et autres acteurs de la société civile.

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!