La raison pour laquelle des Nigerians veulent obtenir 100 000 ha de terre à côté du port de Kribi
0
369
vues
La raison pour laquelle des Nigerians veulent obtenir 100 000 ha de terre à côté du port de Kribi
Des entrepreneurs de ce pays frontalier au Cameroun ont rencontré le directeur général Patrick Melon à l’effet d’installer des sociétés agro-industrielles dans cette zone industrialo-portuaire de la région du Sud.

Un groupe d’entrepreneurs nigérians conduit par Agha Albert Ngwana a rencontré l’équipe managériale du Port autonome de Kribi (PAK) le 31 août 2022 selon les informations de Cameroon Business Today. Ledit groupe est spécialité dans la transformation de la banane plantain et souhaite étendre sa filière jusqu’au Cameroun. D’ailleurs, une convention lie d’ores et déjà l’AFTEL à l’Association nationale des producteurs de la filière banane-plantain du Cameroun depuis plusieurs jours.

Dans la même dynamique de coopération, L’Association nationale des acteurs de la filière banane-plantain du Cameroun (FNPC) et le groupe nigérian AFTEL, ont présenté leur partenariat au ministère camerounais de l’Agriculture et du développement rural (Minader).

Cet important investissement n’est pas sans avantage pour le Cameroun. Il pourra garantir la production de 2,5 millions de tonnes de banane-plantain par campagne agricole. De même, pas moins de 100 000 emplois directs et indirects seront créés. 

Le projet espère également former 500 producteurs ou encore, de construire 5 incubateurs répartis dans les régions du Centre, de l’Est, du Littoral, du Sud et du Sud-Ouest. Pour la mise sur pied de ce projet entrepreneurial, les investisseurs sollicitent cependant 100 000 hectares de terre arable au Cameroun.

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

1
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!