Les révélations fracassantes d’Eunice sur Tenor : «J’ai voulu l’éloigner de la cigarette, de la boisson, des vices… je suis victime»
0
390
vues
Les révélations fracassantes d’Eunice sur Tenor : «J’ai voulu l’éloigner de la cigarette, de la boisson, des vices… je suis victime»
Dans un direct Facebook partagé le dimanche 04 septembre et suivi par de nombreux internautes, l’humoriste ivoirienne est longuement revenue sur son histoire d’amour avec le rappeur camerounais ainsi que, sur les raisons de leur séparation teintée de violences conjugales.

Attendue impatiemment par de nombreux camerounais et ivoiriens friands de l’actualité people, la version des faits d’Eunice Zunon au sujet de sa scène de bagarre avec Tenor est enfin arrivée. La comédienne s’est exprimée dimanche dernier au cours d’un direct Facebook qui a réuni des milliers de followers. Taxée de violente et possessive par le clan de l’artiste camerounais, l’Ivoirienne a vite fait de balayer d’un revers de la main ces accusations qu’elle juge non véridiques.

« Combien de femmes n’ont jamais essayé de résonner leur homme quand il y a des problèmes ? Mes efforts n’aboutissaient à rien. Il a commencé à parler de notre intimité devant son collaborateur. Je me suis sentie humiliée, rabaissée, sale, vulgaire, mal. On ne parle pas à une femme de cette manière. Le sexe est sacré, ce n’est pas banal, pour en parler devant les gens. Je l’ai poussé à la porte parce que j’avais honte qu’il parle d’une chose si intime devant une autre personne », se défend-elle avant d’énumérer les défauts de son ex fiancé. « J’ai toujours voulu l’éloigner de l’alcool, de la cigarette, je voulais l’éloigner des vices. Chaque fois que je le laissais avec ses amis, il me revenait soûl…je ne le collais pas, c’était mon rôle de prendre soin de lui. Je n’ai pas fait de cadenas, je n’ai pas violenté quelqu’un... j’ai été abusée, j’ai été blessée... Je suis une victime. Il y a une différence entre action et réaction ! », ajoute Eunice Zunon.

 

 

La vidéo aurait été falsifiée

D’après la version défendue par la jeune ivoirienne, la vidéo relayée sur la toile aurait été délibérément modifiée pour lui faire porter le chapeau. D’ailleurs précise Eunice, Tenor est habitué à « l’humilier ».  

« De la première vidéo, à la deuxième vidéo, on ne vous dit pas tout. La deuxième vidéo n’est pas une action mais une réaction. On a coupé pour juste vous montrer mon côté négatif. Entre les deux vidéos j’ai été agressée physiquement. Ce n’est pas la première humiliation que j’ai eu de mon ex-compagnon, de ses suiveurs, de son entourage. Je supportais pour le protéger. Cette vidéo date de plus d’un mois. Et je ne suis jamais venue sur les réseaux sociaux me plaindre », affirme-t-elle.

Webjournaliste-Editeur-Communicologue

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!