Lutte contre la dépigmentation : le Ministère de la Santé lance la traque aux faux produits en circulation sur le marché
1
215
vues
Lutte contre la dépigmentation : le Ministère de la Santé lance la traque aux faux produits en circulation sur le marché
Cette vaste campagne d’assainissement du secteur camerounais de la cosmétique, a démarré le 31 août 2021 selon les informations publiées par le ministère de la Santé publique sur ses réseaux sociaux.

L’opération traque aux produits de décapage contre-indiqués est à l’ordre du jour au ministère de la Santé publique. Depuis le mercredi 31 août 2022, les agents du ce département ministériel sillonne les espaces de commerce à la recherche des produits susceptibles d’abîmer la peau des utilisateurs ou n’ayant reçu aucune autorisation de circulation sur le marché. Selon les informations du Minsanté, cette opération devrait couvrir les régions du Centre, du Littoral et de l’Est et s’étendra jusqu’au 09 septembre 2022. 

Manaouda Malachie est donc résolument engagé à débarrasser le marché camerounais des produits éclaircissants, des compléments alimentaires et autres boissons embellissantes d’origine douteuse.  Ses collaborateurs ont notamment visité à Yaoundé, les laboratoires Carimo de la femme d’affaires Carine Mongoue. Ils y ont saisi un important stock de produits nocifs pour la santé des consommatrices et consommateurs. Au même moment, d’autres saisies sont effectuées au Littoral et dans la Région du soleil levant, a appris la Voix des Jeunes. Cette opération s’est donnée pour objectif, « la circulation des produits cosmétiques et d'hygiène corporelle, contenant de l'hydroquinone et ses dérivés, le mercure et ses dérivés ainsi que les corticoïdes », a spécifié le ministère de la Santé Publique dans un document publié sur son compte Facebook.

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!