DJETABE Timothée Japhet, le jeune écrivain camerounais le plus prometteur du moment
0
228
vues
DJETABE Timothée Japhet, le jeune écrivain camerounais le plus prometteur du moment
Dramaturge, romancier, journaliste et communicant, DJETABE Timothée Japhet est né à Garoua, capitale régionale du Nord Cameroun en 1986. Il se lance véritablement dans l’écriture (romanesque notamment) d’abord en 2004 (avec une nouvelle finalement pas publié) et puis en 2014 à travers son premier Guide.

Par son écriture faussement naïve, sa narration multipliant les points de vue, son style lyrique mêlé de rudesse, Timothée Japhet marque indéniablement la littérature camerounaise actuelle. Il publie son premier ouvrage « Voyage au pays des Hommes cultivés », en 2016 et séduit le jury du prix RFI-Théâtre qui le présélectionne en 2017 grâce à sa pièce de théâtre Au feu ! Le pays brûle. Son style si particulier, affranchi des carcans grammaticaux et littéraires, suscite toujours l’admiration auprès du public.

 

 A chacune de ses parutions, l’originalité de ses récits se révèle, le positionnant au fil des années comme un jeune écrivain majeur de son temps. Cette habileté à tirer le général du particulier révèle une vision contrastée de son rapport au monde.

En 2018, DJETABE Timothée Japhet publie simultanément aux Editions Keren « Dérives de la génération Android », et « Les douze blessures de la République ». Puisées dans le contexte sociopolitique camerounais actuel, ces œuvres, défient l’usure du temps. S’il est trop tôt pour prédire son impact, Japhet lui espère que le moment est venu pour faire circuler ses textes, notamment les moins connus. Ceux-ci pourraient faire l’objet d’éditions de poche, par exemple.

DJETABE Timothée Japhet en bref

De manière diachronique, c’est en 2006 que DJETABE Timothée Japhet rejoint l’Esstic. Il en ressort en 2009 avec le Diplôme des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (DSTIC). Entre 2012 et 2013, il soutient un Master professionnel en Sémiotique politique, option Sémiotique de la Communication au Centre de Recherche en Sémiotique appliquée de l’Université de Yaoundé I. DJETABE Timothée Japhet travaille depuis le 09 août 2019 comme Chef de la Cellule de Communication du Ministère des Postes et Télécommunications du Cameroun.

Ses premiers textes ont été publiés en 2015. Imprégné d’aspirations nationalistes, Japhet aborde des thèmes tels que la culture, l’alcoolisme, l’unité nationale, les transformations sociales et politiques qui touche le Cameroun au quotidien…  Aujourd’hui, sa production littéraire est importante : il est l’auteur de d’un roman, une pièce de théâtre, d’un recueil de nouvelles, une correspondance, entre autres. Son œuvre est marquée par la diversité, l’innovation dans les procédés stylistiques et la rupture avec le réalisme en faveur d’une écriture plus symbolique, voire surréaliste.

Lauréat du prix de Meilleur talent de littérature jeune, décerné par le Comité de l’Excellence africaine en 2018, DJETABE Timothée Japhet est présenté comme le jeune auteur le plus prolifique à date au Cameroun.

Quelques productions de Japhet

-Voyage au pays des Hommes cultivés, 2016

-La singulière histoire du lycée classique et moderne de Garoua, 2016

- Les chauves sourient la nuit, 2017

-Au feu ! Le pays brûle, 2017, (retenu au premier tour du prix RFI-Théâtre 2017)

-Dérives de la génération « Android », 2018

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!