Eneo menace de couper l’électricité à l’Université de Douala pour une dette de près de 2 milliards de FCFA
Eneo menace de couper l’électricité à l’Université de Douala pour une dette de près de 2 milliards de FCFA
L’électricien a adressé un courrier au recteur de l’Université de Douala pour l’informer sur cette importance redevance. Ledit document, a largement été diffusé sur les réseaux sociaux provoquant des réactions de toutes parts.

1 760 818 212 (un milliard sept cent soixante millions huit cent dix-huit mille deux cent douze FCFA), c’est le montant exact de la dette de l’Université de Douala envers l’entreprise en charge de la distribution et de la commercialisation de l’énergie électrique au Cameroun. Eneo l’a fait savoir au recteur de cette institution universitaire au moyen d’une correspondance qui est très vite devenue virale sur la toile.

L’université de Douala pourrait donc bientôt se retrouver dans le noir, si ses services de comptabilité ne sortent pas le chéquier pour solder cette facture ô combien onéreuse. « Sauf erreur ou omission de notre part, l’examen à date de vos comptes dans nos Vivres révèle que vous restez nous devoir la somme hors Intérêts de retard de 1 760 818 212 (un milliard sept cent soixante millions huit cent dix-huit mille deux cent douze FCFA) », écrit ENEO dans ce courrier parvenu à la rédaction de la Voix des Jeunes.

Si le montant apparaît exorbitant aux yeux de certains observateurs, Eneo ne manque pas de rappeler qu’il concerne la fourniture en énergie électrique de 10 lieux distincts à savoir : la résidence du Recteur le Pr Magloire Ondoa, les campus de l’IUT, de l’Essec, de l’Enset, des Ecoles Doctorales d’Akwa, de PK 17 et de Ndogbong.

Votre réaction à propos de cet article

1
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!