Revue du 20 juillet 2022
Revue du 20 juillet 2022
Fidèles abonnés, bonjour et bienvenus à votre revue quotidienne de la presse. L’actualité camerounaise ce matin repose sur la flambée des prix des denrées de première nécessité, la pénurie du carburant … Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations en kiosque.

Ouvrons avec l'inflation des denrées alimentaires qui dure déjà depuis plusieurs mois. Le journal de la rue de l'aéroport Cameroun Tribune en kiosque ce jour note que « la planète est encerclée ». Provoquée par la pandemie de Covid 19 et amplifié par la guerre russo-urakienne, l'augmentation générale et persistante des prix qui a  perturbé et parfois rompu des chaînes d'approvisionnement, touche le Cameroun comme de nombreux pays dans le monde. Pour comprendre ce phénomène, les économistes conseillent de prendre des mesures protégeant les populations pauvres tout en musclant les capacités de production.

Si jusqu'ici la hausse des prix ne presageait rien de mauvais, L'hebdomadaire Expression économique nous fait savoir que « le spectre de 2008 plane ». Le journal de Bertrand Eba affirme que cette augmentation n'épargnera aucun secteur d'activité. Car après l'augmentation du riz, poisson,  huile et savon, le carburant s'est ajouté à la liste,  devenant de plus en plus rares sur le marché. Information à lire aux pages 5-9 du journal.

Parlant de l'or noir, le quotidien émergence titre « la pénurie de carburant se corse davantage ». Le journal vert de Magnus Biaga nous informe que les populations ne comprennent pas la situation et que les explications de la Directrice générale de la société camerounaise des dépôts pétroliers Scdp, Véronique Moampea Mbio,  ne rassurent pas.

En Économie, l'on apprend du  quotidien L'économie que la DGI a mobilisé plus de 1000 milliards de Fcfa de recettes fiscales . En effet, les  initiatives qui ont conduit à cette performance ont été présentées par la Direction Générale des impôts, le 14juillet 2022. Les détails sont à retrouver à la page 03 du journal de Thierry Ekouti.

Sortons de l'économie pour parler des enseignants  qui sont toujours en attente de leur rappel rapporte le journal le jour. Le quotidien d'haman Mana nous renseigne qu'il sont près de 700 qui disent n'avoir jamais perçu l'intégralité de l'argent qui leur est dû. 

Parlons sport à présent le quotidien Mutations s'interroge si Eto'o doit rester Président de la Fecafoot. L'analyse d'un juriste fiscaliste  après sa condamnation en espagne est à lire dans les colonnes du journal à la page 9.

Sortons de cette revue de presse avec le tri hebdomadaire Repères de Régine Touna. Dans sa livraison du jour, notre confrère parle du constat préoccupant du FMI. Le Fonds Monétaire International dans un rapport qui remonte à mai 2021 recommandait déjà aux autorités camerounaises l'institutionnalisation d'une gouvernance par contrats programmes. ce qui d'après l'institution financière basée aux États-Unis, conduira au renforcement de la surveillance et à la maîtrise des risques budgétaires dans la gestion des sociétés publiques caractérisé  globalement par une faible rentabilité. 

 Votre revue de ce jour rentre en gare. N’oubliez surtout pas d’aller chez votre marchand de journaux le plus proche, munis de 400fcfa.

Merci Fidèles lecteurs pour la confiance renouvelée.  Disons nous à Demain... 

love sport and culture

Votre réaction à propos de cet article

0
Nice Work
0
Poor Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!