Revue de la presse Camerounaise du Lundi 18 juillet 2022
1
0
394
vues
Revue de la presse Camerounaise du Lundi 18 juillet 2022
Fidèles abonnés, bonjour et bienvenus à la revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Démarrons cette revue de presse ce lundi, avec le quotidien Le Messager de François Shannon . Dans sa publication de ce matin,  notre confrère nous informe que la tête de Mbassa Ndine est mise à prix. En effet de grands projets initiés par le maire de la ville de Douala sont bloqués par la commission interne de passation des marchés publics (cipm) sous le regard complice de sa tutelle (Minmaap).

Le tri-hebdomadaire Repères nous parle de l'épicentre de l'inertie à la Sonatrel. Créé Officiellement le 08 octobre 2022, la Société peine à assurer l'exploitation, la maintenance et le développement du réseau public de transport d'énergie électrique et de ses interconnexions avec d'autres réseaux. En dépit des moyens financiers collosaux mis à disposition par l'Etat qui reste jusqu'ici le seul actionnaire de cette structure moribonde et budgetivore.

L'hebdomadaire d'informations générales 100 sur Hebdo de Stanislas Désiré Tchoua fait la lumière sur les trois officiers supérieurs français honorés. La page 5 du journal nous fait savoir qu' à titre exceptionnel ces coopérants militaires arrivés en fin de séjour dans notre pays, ont été nommées par le président de la République Paul Biya, chevalier de l'ordre de la valeur. Décoration remise par le Ministre délégué à la présidence de la République chargé de la défense le 15 juillet dernier à Yaoundé.

Le Quotidien Écho santé parle des 1ere journées du championnat de football du Minsanté. L'on apprend dans les colonnes du journal que l'hôpital central de Yaoundé remporte le Derby face au cury avec un score de 3-2 au complexe sportif d'olembé. C'était à l'occasion de la première rencontre de la saison sportive de 2022 du ministère de la santé publique.

New star de Marcel mvondo Abeng, s'interroge ce jour sur la subvention du carburant par le gouvernement Camerounais . Au moment où le Cameroun continue de faire face à de nombreuses crises sociales et sécuritaires, qui coûtent très chers aux caisses de l'Etat, le gouvernement a injecté 317 milliards de Fcfa pour subventionner les produits pétroliers au cours du premier semestre 2022. Face à la crise économique mondiale le Fmi s'inquiète pour ces dépenses collosales qui pourrait plomber l'évolution sereine du programme économique et financier qu'il a conçu en juillet 2021. Entre la volonté d'éviter la grogne sociale et ne pas fâcher un précieux bailleur de fonds, le gouvernement est désormais entre le marteau et l'enclume. Analyse du journal à la page 6.

Fidèle abonnés, c’est un plaisir de vous avoir servi ce matin. La revue de presse de ce matin rentre en gare. Merci de votre confiance renouvelée. À demain, pour une nouvelle édition.

 Berdiane Tchoubou 

 

 

love sport and culture

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!