Carine Mongoué menace de quitter le Cameroun après les saisis du Minsanté dans son laboratoire : « C’est donc vrai que ce pays tue les jeunes »
3
0
355
vues
Carine Mongoué menace de quitter le Cameroun après les saisis du Minsanté dans son laboratoire : « C’est donc vrai que ce pays tue les jeunes »
L’entrepreneure camerounaise dans le domaine de la cosmétique, a vu un important stock de ses produits être saisies par les agents du ministère de la Santé publique le 31 août 2022 à Yaoundé.

Les laboratoires Carimo ont fait les frais de la vaste campagne de lutte contre les produits de dépigmentation frauduleux, initiée par le ministère de la Santé publique dans les régions du Centre, de l’Est et du Littoral. Le mercredi 31 août 2022, des produits issus de cette entreprise ont été saisis par les agents du département ministériel dirigé par Manaouda Malachie, au grand dam de la promotrice.  « C’est donc vrai que ce pays tue les jeunes ? Nous allons tous mourir en Méditerranée sur la route de l’Europe ? Des cosmétiques sans hydroquinone, sans cortisone, sans mercure et certifiés par l’ANOR saisis et vilipendés sans donner aucune explication », fustige Carine Mongoué.

La jeune dame appréhende ces actions du gouvernement comme une volonté de tuer les investissements locaux au profit des multinationales dont les produits identiques, essaiment le marché camerounais. « C’est à croire qu’il vaut mieux créer des entreprises à l’étranger que chez nous, renchérit-elle. Entretemps, les produits importés se vendent tranquillement. Fermer les entreprises locales en faveur de l’importation. »

Après Nourane Foster, une autre femme d’affaires camerounaise ayant fait fortune dans la fabrication et la vente des produits de beauté, se heurte au désir ardent de Manaouda Malachie, d’assainir ledit secteur.

Votre réaction à propos de cet article

1
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!