CNJC Extrême-nord : Mininamou Viamna Parfait est le nouveau Président
CNJC Extrême-nord : Mininamou Viamna Parfait est le nouveau Président
A 28 ans, le jeune diplômé de l’École nationale d'Administration et de Magistrature arrive largement en tête avec 94,45%, devant son principal challenger, le Président sortant Djagra Ibrahim. L’ancien locataire de l'École du lac prend ainsi la tête du Conseil National de la jeunesse du Cameroun pour la région de l’Extrême-nord pour un mandat de 03 ans.

Il est 8h du matin, ce mercredi 7 décembre, lorsque les bureaux de vote ouvrent leur porte au Centre régional Multifonctionnel de promotion des jeunes. A l’ordre du jour, l’élection du nouveau président régional du Conseil national de la jeunesse du Cameroun pour l’Extrême-Nord. Ils sont au total, 03 candidats. Notamment le candidat sortant Djagra Ibrahim, l’ancien président départemental du CNJC pour le Mayo Danay, Mininamou Viamna Parfait et le redoutable Hamadou Bayegued, professeur d’histoire et Leader l’Association des Jeunes réunis pour le Développement du Mayo Tsanaga(Ajered-MT).  

A l’issue du scrutin qui s’est globalement déroulé dans un climat de quiétude et de transparence, Mininamou Viamna Parfait obtient 34 voix sur les 36 valablement exprimées, contre 01 voix pour Djagra Ibrahim et 01 voix pour Hamadou Bayegued. 

Le jeune Inspecteur des régies financières, et désormais Président régional du CNJC pour l’Extrême-nord axe sa mandature en faveur de la lutte contre les discours de haines qui prennent de l’ampleur actuellement sur les réseaux sociaux. Il envisage également de mettre un accent sur la multiplication et la diversification des partenariats en vue de promouvoir l’entrepreneuriat jeune. 

Mininamou Viamna Parfait, Président CNJC Extrême-nord

« Nous partageons cette victoire avec la jeunesse des six départements de la région de l'Extrême-Nord qui ont bien voulu porter leur choix sur ma modeste personne. Nous allons axer cette nouvelle mandature sur deux pans, la continuité des actions du président sortant et la croisade contre les discours haineux qui meublent actuellement les réseaux sociaux. Au niveau de la continuité, le président sortant, depuis 2013 à beaucoup entrepris des démarches pour faciliter des partenariats entre le pouvoir public et les jeunes et d'autre part les partenaires internationaux et les jeunes. Nous allons apporter notre modeste contribution pour solidifier ses liens. Également, nous allons intensifier la lutte contre les fléaux qui minent la jeunesse de l'Extrême-Nord et jouer le rôle d'interface entre la jeunesse et l'Etat. », a déclaré l’ancien étudiant de l’Université de Ngaoundéré à ses électeurs. 

Rappelons que le Conseil national de la jeunesse du Cameroun, CNJC, est la plateforme nationale de concertation, d’expression, de coordination, de consultation et d’action des organisations de jeunesse du Cameroun créée en 2009. Il s’agit  d’une organisation apolitique, laïque et à but non lucratif placée sous la tutelle du Ministère en charge de la jeunesse.

Votre réaction à propos de cet article

0
Nice Work
0
Poor Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!