Centre Hospitalier Régional de Maroua : Le Minsanté exprime son mécontentement
0
239
vues
Centre Hospitalier Régional de Maroua : Le Minsanté exprime son mécontentement
Déjà, au mois d’août dernier, le Dr Manaouda Malachie interpellait dans la même région de l’Extrême-Nord, l’entreprise New Design Build Shine, pour les retards constatés à cette époque autour des délais de livraison de l’Hôpital Régional Annexe de Mokolo, une extension de l’établissement de référence en construction à Maroua.

Pourrait-on parler d’un complot, d’une synergie obscurantiste, d’une incapacité notoire ou tout simplement d’une combinaison de tout ceci. Sinon comment expliquer que, pour un chantier démarré le 13 mai 2017 et dont la livraison était prévue pour le 30 septembre 2021, l’on ne puisse toujours pas le précieux ouvrage ? En effet, l’entreprise adjudicataire nommée Alliances Construction offre à ce jour un tableau bien peu engageant. Quatre ans après le lancement des travaux sous leurs soins, le taux de réalisation enregistré peine à franchir résolument la barre des 80%. Un fait qui a particulièrement contribué à provoquer l’ire du chef de département ministériel le Dr Manaouda Malachie rendu sur le terrain ce lundi 19 décembre 2022.

Pour plus de lumière il convient déjà de rappeler qu’en mars de l’année en cours, et précisément le 14 dudit mois, le Ministre de la Santé publique tenait une réunion d’évaluation de l’état d’avancement de ces travaux. Evaluation alors soldée par un très faible taux d’exécution du projet en phase de réalisation. Le Dr Manaouda Malachie n’avait pas hésité à l’époque de préciser au constructeur que le gouvernement camerounais n’était plus disposé à lui accorder la moindre prorogation en termes de délais de livraison de cet ouvrage. Parallèlement, il est à noter que l’entreprise Alliances Construction a déjà bénéficié de trois rallonges de la part de l’Etat du Cameroun, suite à de multiples prétextes avancés. Le maître d’œuvre parlait notamment des difficultés dans la livraison des matériaux et de la rareté d’une main d’œuvre qualifiée entre autres.

C’est donc un panorama sans véritable aspérité qui ressort de cette visite du Minsanté, sur le chantier de l’un des huit CHR que le Chef de l’Etat S.E M Paul Biya a décidé d’offrir à huit chefs-lieux de régions, en dehors de Douala et Yaoundé. Un ensemble de réalisations inscrites dans le PLANUT, le (Plan National d’Urgence Triennal) pour l’accélération de la croissance, cher au Président de la République. Il est donc possible que pour accélérer les choses et garantir aux populations de l’Extrême-Nord et même des pays frontaliers des soins de qualité, le Dr Manaouda Malachie qui tient à une animation équitable et efficiente de la carte sanitaire nationale, prenne des décisions fortes dans les tous prochains jours. Ceci pourrait déboucher sur l’attribution dudit chantier à une nouvelle entreprise, et même sur des poursuites judiciaires contre le présent adjudicataire.

 

Je suis bien entourée parceque je le vaux bien.

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!