Mise au point : Célestin Djamen tacle sèchement Maurice Kamto
Mise au point : Célestin Djamen tacle sèchement Maurice Kamto
Dans une missive parvenue à la Rédaction de La Voix des Jeunes dans la matinée du 19 novembre, on peut lire la mise au point du
Président National du Parti APAR suite à la récente sortie médiatique de Maurice Kamto du MRC, l’indexant de vouloir détruire le MRC dont il est Président.

Intégralité de la mise au point

Monsieur le Président du mouvement pour la Renaissance du Cameroun, vous avez récemment, dans l'une de vos sorties médiatiques, cru devoir m'indexer en me présentant comme le Chef d'un parti politique dont la vocation exclusive est "de détruire le MRC" fin de citation. 

Cette piteuse déclaration est incongrue, mensongère, belliqueuse et surtout sans fondement.

Elle est incongrue parce que tous les Camerounais, au rang desquels vos propres fanatiques, savent que ce parti excelle dans l'art de l'auto-flagellation et que depuis 2018 et votre fameux concours bulu, il secrète lui-même les germes de sa propre destruction.

Elle est mensongère parce que le Chef de la horde de Talibans que vous êtes et que vous pouponner par un silence complice et avec une joie exquise, avez, à de multiples reprises réalisé des sorties hasardeuses et pris des décisions ubuesques qui ont détruit le peu de confiance que les Camerounais portaient encore en vous.  Je pense notamment à la décision unilatérale de boycott des élections couplées de 2020, officiellement pour cause d'enlisement de la guerre dans le NoSo et de Code électoral indigeste. Vous avez subtilement regretté cette décision le 08 octobre 2022 au cours d'un meeting de sauvetage à N'kongsamba en changeant brutalement d'avis, me rendant ainsi indirectement hommage puisque je vous indiquais, il y a deux ans sur un  média de Douala très proche de votre groupuscule, qu'elle était irresponsable et irrationnelle.

Elle est affabulatoire et sans fondement parce que la destruction de votre parti c'est également les fraudes électorales massives que vous avez nuitamment organisées lors des renouvellements de vos organes de base, notamment à Douala, à Baré-Bakem, à Melong et à N'kongsamba 1 & 2. La nomination plutôt que l'élection de monsieur MASSOMA à la tête du littoral 1en dit long sur vos méthodes. Le deboulonneur du hold-up électoral facebookien est devenu un orfèvre de la triche et de la nique électorale dans son propre parti. Cette appétence à la fraude électorale massive chez vous a fait pâlir de tristesse le parti d'en face subitement relégué au rang d'amateur en la matière. Vous et surtout vos adeptes envoûtés, dévergondés par la haine, avez qualifié de concasseurs de la transparence électorale les tenants du Pouvoir, vous faites pire dans le genre, bravo !

Elle est enfin  belliqueuse car le microcosme politique a besoin de paix et de sérénité susceptibles de conduire l'opposition vers le changement tant recherché depuis près de trois décennies. La classe politique a besoin d'une opposition pugnace mais constructive et non de pyromanes désenchantés. C'est toutes ces raisons qui ont conduit au dépeçage lent et à la déconstruction de votre parti, pas monsieur DJAMEN qui ne sera jamais votre bouc-émissaire. Soyez humble et lucide monsieur le Président et grâce vous en sera rendue.

Vous êtes un frêle novice en politique. Vous avez fait vos classes depuis seulement une petite dizaine d'années et vous refusez toujours d'apprendre de vos erreurs. Je crains ne pas pouvoir vous sauver de ce déclin inéluctable du MRC que vous avez initié en favorisant votre allié Objectif, le Rdpc, par votre absence calculée aux élections 2020, permettant ainsi à vos amis du R de passer de 143 sièges à plus de 153 à l'Assemblée nationale. Qui pouvait mieux que vous servir le RDPC avec autant d'efficacité? Soyez plus humble à l'avenir monsieur le Président car le monde politique aussi a besoin d'un peu d'humanité et de moins de condescendance nombrilique.

La ruse, la roublardise et la duplicité n'ont jamais fait d'un homme politique un homme d'État et moins encore un Grand homme. Je crains en effet monsieur le Président, que de Pape de l'incohérence vous serez devenu entre temps le Pape du cirque et du Mindjang politique. Ni le MRC que je respecte ni le Cameroun que j'aime, ne méritent cela.

Je vous souhaite, à titre personnel monsieur le Président, tout le meilleur du monde dans la paix et la lucidité. Portez-vous bien monsieur le Président.
Célestin DJAMEN/ Président National APAR

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!