31 décembre 2022 et 1er janvier 2023 : Le Mindef en symbiose avec la troupe à Garoua Boulaï et Bertoua
0
186
vues
31 décembre 2022 et 1er janvier 2023 : Le Mindef en symbiose avec la troupe à Garoua Boulaï et Bertoua
Joseph Beti Assomo a passé le réveillon de la Saint-Sylvestre au plus près des troupes déployées à Garoua Boulaï. Puis a procédé le lendemain aux remises des épaulettes et galons aux éléments des Forces de Défense au titre du premier trimestre de l'année 2023 à Garoua Boulaï et Bertoua. À Yaoundé, il a été représenté par le Sed/GN, Yves Landry Galax Etoga.

Ambiance de célébration dans la nuit du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023 au poste de commandement du 16e Bataillon d'infanterie motorisée basé à  Garoua Boulai, près de la frontière avec la RCA. Les soldats ont, le temps d'une soirée, oublié les contraintes liées à leur travail harassant pour communier avec le Mindef Joseph Beti Assomo et sa suite, comme il est désormais de tradition.

Aux côtés du Mindef, l'on retrouvait le gouverneur de la région de l'Est, Grégoire Mvongo, le gratin militaire sous la conduite du général de corps d'armée, chef d'état-major des armées René Claude Meka. Présence remarquée également de quelques invités spéciaux, dont le vice-président de l'Assemblée nationale, Kombo Gberi.

Cette année, c'est la région de l'Est qui a été choisie. La ville de Garoua Boulaï a longtemps été la cible de bandes armées au cœur de l'insécurité dans ce pays voisin. Outre l'intrusion de ces éléments qui ont causé des exactions parmi les populations civiles, il a fallu gérer des milliers de réfugiés qui ont rejoint cette localité. Si la situation est aujourd'hui maîtrisée, grâce aux différentes mesures prescrites par le Président de la République, chef des forces armées, la vigilance reste de mise. Toutes choses qui ont mis cette petite ville, jusque-là très calme sous les feux des projecteurs.

La journée du 1er janvier 2023 a été consacré d'abord à Garoua Boulaï puis à Bertouadeux cérémonies de remise des epaulettes et galons aux éléments des Forces de Défense au titre du premier trimestre de l'année 2023présidées par le Mindef. 

 

Les deux cérémonies qui se sont déroulées dans le strict respect des traditions militaires, au milieu à chaque fois de foules de parents et amis des promus, et même des curieux, sortis nombreux. 

Dans le même sillage, lcour d'Honneur de la Brigade du Quartier Général à Yaoundé a servi de cadre à la cérémonie de remise des décorations, des épaulettes et des galons aux promus des Forces de Défense Camerounaises au titre du 1er  janvier 2022C'était comme celles présidées par le Mindef à Garoua Boulaï puis à Bertoua, à la faveur des décrets signés par le President de la République, ainsi que des Décisions prises du Mindef le 28 décembre 2022. 

 

Présidée par le Secrétaire d’état à La Défense en charge de la Gendarmerie Nationale au nom du Mindef Joseph Beti Assomo, en présence de plusieurs ministres, autorités administratives,  les heureux promus ont reçu  des épaulettes et galons au nom du Chef de l’État Paul Biya, Chef des Forces Armées

Ainsi, des familles, amis et connaissances des heureux récipiendaires ont  également assisté à la cérémonie qui s'est déroulée selon la pure tradition militaire. L’avancement au grade supérieur, grâce au travail bien fait, la discipline, l'honneur et la fidélité des officiers, sous-officiers et militaires du rang. Notons par ailleurs que la remise des épaulettes et galons à été faite par ordre décroissant  des mains de leurs parrains  respectifs. 

 

A chaque fois, défilé militaire et repas de corps ont mis un terme aux cérémonies. 

Les réactions

Les réactions Commandant Nlend Jop

« Cette promotion représente l’aboutissement de beaucoup de choses. Je vais me permettre de remercier l’éternel pour la grâce qu’il a faite dans ma vie. Le chef de l’Etat également, ainsi que tous ceux qui au quotidien nous accompagnent dans notre responsabilité. Cette promotion signifie beaucoup et on espère que le meilleur reste à venir. C’est un challenge personnel »

Commandant Ze Yvette

« je suis fière de mes chefs, parce que c’est grâce à eux que j’ai porté ce galon et grâce aussi parce que moi même je suis d’abord d’abord disciplinée. C’est la discipline qui fait porter les galons dans l’armée et alors je dis merci à tous mes chefs. J’ai porté le galon de commandant, dont chef de Bataillon. Pour le futur j’attends un poste de commandement ». 

PRISE D'ARMES À GAROUA BOULAÏ

PRISE D'ARMES À GAROUA BOULAÏ

PRISE D'ARMES À BERTOUA

PRISE D'ARMES À BERTOUA

REVEILLON AVEC LA TROUPE A GAROUA BOULAÏ

REVEILLON AVEC LA TROUPE A GAROUA BOULAÏ

Prise d’armes à la Brigade du quartier Général de Yaoundé

Prise d’armes à la Brigade du quartier Général de Yaoundé
Je suis bien entourée parceque je le vaux bien.

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!