Séparatisme et fondamentalisme : Juste un excès d’hallucinogènes
0
123
vues
Séparatisme et fondamentalisme : Juste un excès d’hallucinogènes
Drôle d’époque, que notre époque !!!

Avec ses pseudo-séparatistes émancipationnistes, qui refusent le droit de circuler en toute liberté à ceux auxquels ils promettent effrontément une nouvelle liberté. Force est pourtant de reconnaître qu’avec ses éléments précurseurs que sont les vols et les viols, les égorgements et les éventrements, les mutilations et les décapitations, les interdits et les non-dits, entre autres persécutions, cette nouvelle liberté coche toutes les cases de ce qui constitue un effroyable calvaire.

De l’autre côté, l’on a affaire à d’authentiques infidèles, car méchants et incultes, bien qu’ils se proclament messagers du divin, chargés d’œuvrer, à coups de fusil et de poignard, à l’avènement d’une orthodoxie dévotionnelle et morale manifestement maléfique. 

Séparatisme et fondamentalisme auront beau être enjolivés de promesses mirifiques, ces deux projets en vogue auprès de quelques illuminés abreuvés d’hallucinogènes et enivrés de haine peinent énormément à tromper le discernement et le bon sens de nos braves populations.

En effet, de quelle émancipation parle-t-on à ces populations, lorsque les faits et gestes des prétendus libérateurs aux noms bien évocateurs de l’état d’esprit, visent à ôter à notre peuple jusqu’à son désir de liberté ? De quelle liberté parle-t-on, lorsqu’on est obligés de vivre de peur, de soumission et de résignation ? 

Quel puritanisme professe-t-on, quand hommes, femmes et enfants sont trucidés à tour de bras, jusque dans les lieux de culte dédiés au Dieu reconnu comme Bienveillant et Miséricordieux ?

De nombreux autres faits peuvent ainsi être observés, bien de questions être posées, sur les nouvelles atteintes à la sécurité humaine, et partant, à la sécurité de nos Etats. Tenez !!! L’usage de véhicules automobiles puissants et rapides dispenserait-il de respecter le code de la route et les limitations de vitesse ? Il y a aussi, ce droit que l’on s’arroge de priver de vie, des embryons de vie humaine, sous des prétextes les plus frivoles. 

De manière un peu hâtive, légère et volontairement irresponsable, l’on attribuera ces meurtrières déviances à l’importation et la transposition sur notre sol, de pratiques exotiques totalement inconnues et foncièrement antithétiques de nos traditions et cultures locales.

Mais, comme personne ne contraint, ni même n’est en mesure de contraindre quiconque à souscrire à la destruction de nos institutions, ou encore à la néantisation de notre personnalité, il nous revient de jalousement garder le pouvoir que nous détenons de décider pour nous-mêmes. Dans ce monde qui voit le retour de l’hégémonie, cet enjeu est vital !!!

Extrait de l’éditorial Honneur et Fidélité numéro 105 du 17 septembre 2022

Extrait de l’éditorial  Honneur et Fidélité numéro 105 du 17 septembre 2022 Capitaine de Vaisseau Atonfack Guemo Cyrille Serge Chef Division de la Communication -Mindef

Votre réaction à propos de cet article

0
Poor Work
0
Nice Work

Ajouter un commentaire

https://voixdesjeunes.com/assets/images/user-avatar-s.jpg
Écrivez le premier commentaire pour cela!